Wald in Indonesien

Changement climatique et arbres

Outre d’autres mesures, comme la production d’énergies renouvelables ou l’expansion des transports publics, la plantation d’arbres est une mĂ©thode efficace pour lutter contre le rĂ©chauffement climatique. Une Ă©tude de l’École Polytechnique FĂ©dĂ©rale de Zurich (EPFZ) a montrĂ© qu’un reboisement mondial de 9 millions de kilomĂštres carrĂ©s, ce qui correspond Ă  peu prĂšs Ă  la superficie du BrĂ©sil, peut compenser deux tiers des Ă©missions de CO2 d’origine humaine.

On estime que les arbres peuvent capturer environ 10 kg de CO2 par an en moyenne mondiale. Des chiffres prĂ©cis existent pour les tropiques latino-amĂ©ricains : Ă  cet endroit, un arbre Ă©mmagasine en moyenne 16 kg de CO2 par an au cours des 20 premiĂšres annĂ©es.

Émissions moyennes de C02 par habitant en Suisse: 14 tonnes de CO2
Un arbre séquestre en moyenne environ 30 tonnes de CO2 au cours de sa durée de vie

Biodiversité

Environ un tiers des terres est boisĂ©. Les forĂȘts sont les habitats les plus riches en espĂšces au monde. Parmi 1,3 million d’espĂšces animales et vĂ©gĂ©tales connues, approximativement les deux tiers vivent en forĂȘt.

Les forĂȘts tropicales humides revĂȘtent une importance particuliĂšre. Bien qu’ils ne couvrent que 7% de la surface terrestre, ils abritent 50% de toutes les espĂšces animales et vĂ©gĂ©tales dans le monde. Leurs arbres stockent deux fois moins de carbone que les arbres en dehors des tropiques.

Les forĂȘts abritent les 2/3 de toutes les espĂšces animales et vĂ©gĂ©tales connues
Les forĂȘts tropicales humides ne couvrent que 7% de la surface de la terre, mais abritent plus de 50% de toutes les espĂšces animales et vĂ©gĂ©tales

Bénéfice social

Les forĂȘts constituent des habitats et des bases de subsistance vitales pour 1,6 milliard de personnes, dont de nombreux peuples autochtones. En outre, ils offrent une protection contre l’érosion, les avalanches et les inondations. En mĂȘme temps ils rĂ©gulent l’équilibre hydrique en tant que rĂ©servoirs d’eau naturels. Un tiers des plus grandes villes du monde tirent une partie importante de leur eau potable des rĂ©serves forestiĂšres.

Les forĂȘts stockent environ la moitiĂ© du carbone sĂ©questrĂ© sur Terre. Ils sont capables de capturer 20 Ă  50 fois plus de carbone que les autres Ă©cosystĂšmes.

Les rĂ©serves forestiĂšres approvisionnent de l’eau potable Ă  un tier des plus grandes villes mondiales
Les forĂȘts fournissent un habitat et des bases de subsistance vitales Ă  1,6 milliard de personnes